Découvrez l’un de nos restaurants partenaires : La Brigade

3 décembre 2018 | Paris
Partager

Frites fraîches, viande slicée (comprendre tranchée), salade verte et sauce maison, le tout livré dans une barquette et à savourer avec une pince… Tel est le concept de La Brigade, 1er food truck français carnivore qui a ouvert un comptoir rue Oberkampf. Nous avons rencontré Tristan Clémençon et Édouard Katz, ses deux fondateurs, qui nous expliquent comment leur établissement a vu le jour et comment la livraison les a aidé à se développer.

Lancer son entreprise

D’où vous est venue l’idée de « La Brigade » ?
Il y a cinq ans, quand nous avons lancé notre activité, la mode des burgers premium était déjà bien implantée. Nous avons voulu nous positionner sur un autre créneau, tout en restant dans le concept food truck/street food. Il fallait un produit facile à manger et à préparer, qui plaise au plus grand nombre. Le steak-frites était la star des bistrots. Nous avons alors eu l’idée de transposer ce plat phare à la sauce street food.

Pour quelles raisons avez-vous décidé d’ouvrir un restaurant ?
Le food truck, c’était avant tout pour tester un concept. Nous avions déjà l’idée de nous installer en dur, mais nous n’avions pas d’expérience dans la restauration. Les food trucks étaient en vogue, nous n’avons pas hésité. La phase de test a duré 3 ans et demi. Puis nous avons trouvé un emplacement, avec une grande salle, ouverte sur la rue, pour garder le côté street food.

Que faisiez-vous avant d’ouvrir votre restaurant ?
Édouard : Je suis diplômé d’une école de commerce. J’ai travaillé pour une filiale de TF1 spécialisée dans les jeux en ligne, où j’occupais le poste de responsable marketing du poker. C’est comme cela que j’ai rencontré Tristan. Suite à un plan social, j’ai eu beaucoup de temps libre pour réfléchir à de nouvelles idées. Tristan : J’ai joué au poker à un certain niveau pendant cinq ans, et j’ai eu la chance d’être sponsorisé par le leader du marché. Cela m’a ensuite permis d’investir dans un autre de mes rêves, l’entrepreneuriat. La restauration a toujours été une passion.

Dans quelle mesure avoir votre propre établissement a changé votre vie ?
Une aventure entrepreneuriale, c’est une aventure de vie, qui apporte son lot de bouleversements : se lever tôt le matin, avoir des responsabilités, ne pas compter ses heures… La restauration est un secteur extrêmement prenant, il faut être prêt à faire des sacrifices. Mais nous y étions préparés. Et en échange, nous avons le plaisir de voir nos clients satisfaits.

Facade

Se faire un nom

Selon vous, à quoi est dû le succès de votre établissement ?
Qualité, praticité, proximité.

Qu’est-ce qui vous permet de rester au fait des dernières évolutions dans le domaine de la restauration ?
Nous effectuons une veille continue du marché pour être au fait des nouveautés. Nous les testons d’ailleurs nous-mêmes. Nous regardons aussi beaucoup ce qui se fait à l’étranger.

Les avantages de la livraison

Quelles raisons vous ont poussé à faire de la livraison ?
Nous avons été le premier food truck à faire de la livraison. Nous avons tout de suite senti que livraison à domicile était en train de rentrer dans les modes de consommation. Nous-mêmes sommes de gros consommateurs. Notre concept de base était de type take-away, et donc totalement adapté à la livraison. Le marché prenait de l’ampleur ; il ne fallait pas passer à côté.

Aviez-vous une appréhension particulière avant de vous lancer dans la livraison ?
Nous proposons un produit qui doit être consommé rapidement pour garder toute sa saveur. Nous voulons que les clients soient satisfaits, en livraison, sur place ou à emporter. Il faut bien tout penser. Prenez par exemple la salade qui risque d’être réchauffée par les frites. Il y a une part importante de recherche et de développement.

Quels sont vos plats les plus populaires ?
Sans conteste l’onglet de bœuf-frites. C’est notre plat signature.

Ambiance

Développer son activité

Comment encouragez-vous un nouveau client à essayer vos plats ?
Bouche-à-oreille, communication visuelle… Et pour attirer de nouveaux clients, les réseaux sociaux.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes souhaitant ouvrir leur restaurant ?
Bien étudier le marché. Être conscient que la restauration c’est non-stop. Il ne faut pas y aller à la légère. C’est un vrai investissement. Il faut être passionné, le faire pour les bonnes raisons.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui envisagent de se lancer dans la livraison ?
L’important c’est d’avoir un produit livrable. Réfléchir au packaging, à la conservation des produits chauds. Le restaurant doit être bien organisé pour être prêt à faire du volume.

Autant d’idées « à emporter » pour tous ceux qui aimeraient se lancer dans la restauration et la folle aventure de la livraison.

Posté par Uber Eats
Catégorie: Autour de la table