A la découverte des baozi : où trouver un bon bao à Paris ?

28 février 2018 | Paris
Partager

Connaissez-vous le bao ? Emblème de la street food chinoise, cette petite brioche blanche cuite à la vapeur est la nouvelle tendance culinaire de la saison. Du verbe envelopper (包 bao), ces petits pains peuvent être aussi bien fourrés à la viande qu’au poisson et se retrouvent dans les assiettes de nombreux parisiens. Si vous aussi, vous souhaitez vous essayer à ce mets venu d’Asie, suivez notre guide. Sans l’ombre d’un doute, vous ne ferez qu’une bouchée de ce met savoureux.

Bao Shelter, le contraste entre l’orient et l’occident

Fondé par un frère et une sœur, Frédéric et Hélène, le Bao Shelter est avant tout une aventure familiale où le mot d’ordre est le fait maison. Jouant subtilement sur le contraste occidental-oriental, le menu vous propose, entre autres, deux baos revisités : le Bao Burger et le Gua Bao. Le premier repose sur le même principe qu’un burger traditionnel, à la différence que le pain traditionnel est remplacé par la célèbre brioche blanche cuite à la vapeur. Originaire de Taïwan, le second est un sandwich en forme de bouche qui est traditionnellement légèrement épicé et garni de poitrine de porc mariné. Il est possible de commander de multiples déclinaisons de ces délicieux mets. A accompagner bien sûr avec des frites ou de la salade.

Bao Shelter

Mum Dim Sum, une spécialité hongkongaise

Les amoureux de dim sum, ensemble de petites bouchées garnies et cuites à la vapeur comprenant les baos, se retrouveront avec régal autour des mets de Mum Dim Sum. Parfumés et subtilement épicés, il est difficile de ne pas tous les essayer. Servis par deux, les baos se déclinent en une variété de garnitures. Parmi elles, on retient le bœuf fondant mariné au satay, le 100% veggie et le porc mariné qui vous donnera un aperçu du traditionnel gua bao taiwanais. Commandez-en plusieurs et partagez-les sans plus attendre, pour une soirée entre amis réussie.

Koko Cantine, la brise vaporeuse venue tout droit du Japon

Cette cantine japonaise implantée au cœur de Paris offre une sélection de plats qui ne vous laissera pas indifférent. Connue pour ses savoureux sushis et sashimis, Koko Cantine vous fait également voyager à travers l’Asie en proposant sa version du fameux Gua Bao taïwanais. Garnis au bœuf, ces petits sandwichs en forme de bouche sont accompagnés de croustillantes frites de patate douce. Retrouvez ce plat délicieux sur le menu de leur second établissement situé dans le 19ème, Koko Bistro.

koko

Restaurant Kuai, les pépites d’or chinoises et taïwanaises

Gua Bao, Baozi, Toshomen, bouillons et canard laqué sont les trésors que nous réserve le Restaurant Kuai. Cuisinés à partir de farine biologique, les petits pains à la vapeur sont ici garnis de poitrine de porc caramélisée, d’émincé de bœuf aux cinq épices, de délicieuses tranches de tofu frit, de tempura de crevette ou de canard laqué. On les accompagne de légumes croquants, de frites de patate douce ou de toshomen, pâtes épaisses faites maison et originaires du Nord-est de la Chine. Il va sans dire que les toshomen sont à essayer de toute urgence si vous n’avez jamais eu l’occasion de tester ce plat.

 Restaurant Kuai

Vous êtes à présent prêt à voyager au travers des délicieux baos en un clin d’œil et coup de papille. Nos livreurs Uber Eats se tiennent à votre service pour un excursion express parmi les saveurs que nous offrent les baozi branchés, nouveaux bijoux de la scène culinaire parisienne.

Posté par Ann Brandford Griffith
Catégorie: Au menu